Photographe professionnel : la route est longue

Aventure

photographe-pro

Auparavant, la photo était un luxe que seuls les plus aisés pouvaient se permettre. Aujourd’hui, les consommateurs de cet art sont plus variés et beaucoup plus nombreux. Voilà pourquoi plusieurs jeunes de nos jours aspirent à ce métier à la fois passionnant et rémunérant. Les matériels nécessaires sont très accessibles mais la concurrence se montre rude. Les aspirants ont encore beaucoup à faire et à apprendre avant de se faire accepter par les pros de l’image.

Présentation des métiers possibles du photographe pro

Un photographe pro peut être celui qui prend des clichés sur le terrain ou celui qui fait des retouches et fait le développement au labo. Mais il peut aussi être les deux à la fois. Les missions confiées aux pros du métier sont très variées. Ainsi, un photographe peut se spécialiser dans la photographie d’art, le photojournalisme, la photographie prestataire, le scoop etc. Devenir technicien de labo photo, retoucheur, contrôleur sensitométrique sont aussi des choix possibles.

Avant de devenir pro dans ce domaine, il faut passer par plusieurs étapes. La première chose à faire c’est de suivre un cursus permettant de maitriser tous ce qui concerne la photographie. Les études peuvent prendre 2, 3 ou 5 ans selon le choix. L’aspirant reçoit par la suite une diplôme du type CAP, BTS, DUT ou Master. Souvent le débutant du métier commence toujours par un stage puis par un poste d’assistant-photographe. Mais il peut aussi tout de suite travailler pour son compte s’il est assez ambitieux pour cela. Il va alors créer sa propre entreprise pour proposer ses diverses prestations.

photographe-professionnel

Le matériel nécessaire

Ce métier n’est pas comme un travail de bureau qui demande seulement votre présence et votre compétence. Il requiert un gros investissement financier pour acquérir les matériels nécessaires à la pratique. Déjà durant les études, il est bien difficile de maitriser les cours sans posséder un appareil photo et un ordinateur, personnellement j’ai opté pur un Leica sofort.

Puis lorsqu’on décide de vivre de la photographie il faut acheter les matériels les plus performants du moment. Le plus courant chez les pros c’est le reflex numérique. Avoir deux ou plus de cet appareil s’avère indispensable. Il faut aussi se munir de divers accessoires comme les optiques, les flashs, les lumières artificielles, les batteries de rechange et les cartes mémoires pour rester efficace sur le terrain. Ce sont les bases mais d’autres éléments doivent encore être rajoutés par rapport à la spécialité du photographe notamment un trépied, des rotules, des posemètres… Pour le confort, le photographe va aussi avoir besoin d’un sac photo, d’une sangle ou d’un grip.

A l’ère du numérique, des retouches s’imposent pour rendre des photos exceptionnelles. Un photographe professionnel se doit ainsi de posséder un ordinateur puissant avec une carte graphique performante ainsi qu’un logiciel de traitement d’image qui est à jour.

Entre les études, la récolte de matériel, les stages et la quête de contrat, la route semble longue pour devenir professionnel de la photographie. Seuls les plus persévérants et les plus passionnés pourront y arriver.