Les raisons de faire de la boxe

Personnalité

faire-de-la-boxe

On est en période de rentrée et vous vous demandez peut-être quel sport faire pratiquer à vos enfants, ou bien même quel sport faire vous-même afin de respecter vos bonnes résolutions. Et le sport à la mode, c’est la boxe. Ce sport de combat possède des centaines de bonnes raisons de le pratiquer, alors voyons-en quelques-unes ensemble.

Un sport en plein essor

La boxe est un sport avec beaucoup de valeurs et d’humilité, loin des clichés du sport violent que l’on pratique simplement pour aller ensuite se battre dans la rue. La boxe se veut éducative et permet d’apprendre à se contrôler et à se maitriser. La pratique s’ouvre d’ailleurs de plus en plus aux femmes, c’est maintenant environ 40 % de femmes qui composent les salles de boxe. Les femmes étant plus attirées par la boxe pieds et poings. Donc mesdames, n’ayez pas peur de franchir le cap et de vous inscrire dans une salle, vous ne serez surement pas la seule. Cet engouement pour la boxe est notamment dû aux bonnes performances des boxeurs et boxeuses tricolores lors des derniers Jeux Olympiques. Le couple Toni Yoka et Estelle Moesli ayant fait rêver des centaines de milliers de français. Mais aussi grâce au bon travail des clubs et des éducateurs, ainsi que de la fédération.
L’un des avantages fondamentaux de la boxe c’est que cette pratique est un sport complet. Vous allez renforcer tous les muscles de votre corps, que ce soit les jambes, avec les nombreux déplacements, mais aussi les bras qui seront votre principale arme et enfin la ceinture abdominale qui vous servira à contrer tous les coups de vos adversaires. C’est donc un super sport pour travailler l’ensemble du corps. Il en résulte notamment une perte de poids assez conséquente. Il faut savoir que lorsque vous allez faire une séance de boxe, vous allez bruler énormément de calories. Les séances de boxe sont intensives, très rythmées, c’est un excellent bruleur de calories qui fait travailler le système cardio-vasculaire.

faire-boxe

Des bénéfices multiples

La boxe développe aussi la coordination et la motricité. En général, il y a beaucoup d’enchaînements de coups et de frappes, donc cela va vous permettre d’améliorer ces points-là, qui d’une manière générale ne sont pas le point fort de la plupart d’entre nous. Voilà donc une super opportunité de progresser. On voit qu’il y a énormément de bénéfices sur le corps, mais il y a aussi des apports sur le mental. Tout d’abord la boxe est un merveilleux anti-stress. Si vous êtes une personne stressée ou que vous avez un métier stressant, la boxe est la solution idéale pour vous. Vous allez pouvoir vous défouler en tapant dans les sacs de frappe et en libérant toute cette mauvaise énergie. Il y a une phrase qui dit « un corps fatigué est un esprit reposé », et qui s’applique très bien à cette discipline. Alors il n’y a plus aucune raison de na pas vous inscrire dans la salle de boxe la plus proche de chez vous.

Végétarien et végétalien : la différence

Personnalité

vegetalien-vegetarien

Voilà deux mots dont on entend souvent et dont la différence de prononciation se situe au niveau d’une syllabe. Ce qui fait que beaucoup de personnes mélangent ces deux termes. Est-ce qu’on est végétarien alors qu’on mange des œufs et de fromage ? Un végétarien se nourrit-il de poissons ? Autant de questions qui méritent quelques éclaircissements pour ceux qui veulent adopter un de ces régimes.

Définition de végétalien et de végétarien

Le végétalien est celui qui s’alimente exclusivement des végétaux. Appelé aussi vegan, il ne consomme aucun produit animal. Le lait et tous les produits laitiers, les œufs, le miel sont tous à proscrire. A part cela, il ne met pas aussi sur son dos des habits confectionnés d’origine animale (laine, cuir, vison, soie…). Cela semble s’apparenter à une sorte de secte mais il n’en est rien. Il s’agit plutôt d’une façon de voir les choses qui veut donner à l’animal le respect qu’il mérite en tant qu’être vivant. Le végétalien lutte ainsi contre l’égorgement ou la tuerie de bêtes pour avoir leurs peaux.

Le végétarien, quant à lui, supprime les viandes dans son alimentation dans un dessein curatif ou pour se garantir contre les maladies. Il ne mange rien qui a des yeux. Donc, il ne mange pas de poissons ni aucun animal. On retrouve plusieurs types de végétarien, l’ovo-lacto végétarien qui consomme les viandes animales à condition que celles-ci ne soient pas sacrifiées. Dans leur assiette, on remarque donc la présence d’œufs, du lait et des végétaux. Il y a également le lacto-végétarien qui mange des produits laitiers mais pas d’œufs et l’ovo-végétarien qui mange des œufs mais exclut les produits laitiers. Il y aussi des personnes qui conscientes de la souffrance des animaux ne mangent la viande et les poissons que très peu de fois dans le mois, deux ou trois fois par exemple. On les appelle des flexitariens à cause de la flexibilité de leur régime alimentaire. Enfin, il existe également des gens qui mangent des végétaux et des insectes. On les nomme les entomophages.

vegetarien-vegetalien

Quels sont les effets néfastes de ces deux régimes alimentaires ?

Les adeptes de deux régimes doivent toujours faire attention à leurs carences. Car il faut dire qu’une alimentation mal équilibrée provoque toutes sortes de maux. Le végétalien doit ainsi bien connaître le rôle et le pouvoir des vitamines dans les aliments. Il doit absorber assez de fer et de calcium et surtout de vitamine B12. En effet, les sources de cette vitamine sont exclusivement animales. Les plantes n’en produisent pas. Or, un régime exempt de tout produit animal pourrait entraîner une anémie, une diarrhée, une anorexie ou de trouble de sensibilité profonde du système nerveux. Quant aux problèmes qui pourraient arriver aux adeptes de végétarisme, leur réserve de graisse peut fondre à la longue. Soulignons enfin que ce mode alimentaire est le plus sain pour tout le monde. Il ne présente pas de danger pour la santé et les œufs et les produits laitiers compensent la carence en viandes.

Je suis végétarienne : comment faire ?

Personnalité

vegetarienne-comment-faire

La végétarienne stricte exclut dans son alimentation toute chaire animale. Mais il y en a ceux qui ne consomment que de la viande de poisson, d’autres qui ne mangent que de la volaille et du poisson, et d’autres encore qui ne mangent aucune viande mais à la place consomment des œufs et des dérivés du lait etc. Chaque catégorie a son appellation (pesco-végétarisme, ovo-lacto-végétarisme etc). Être végétarienne est un choix à faire. Et cela ne se fait pas du jour au lendemain, enfin dans la plupart de cas. Peut-être qu’on le devient par raison de santé, ou qu’on veut perdre ses poids superflus, ou encore on veut rester éternellement jeune, ou encore on l’est pour des croyances religieuses. Les raisons d’adoption de ce régime plutôt austère sont nombreuses. Mais avant d’opter pour ce nouveau mode de vie, moi personnellement, j’ai bien étudié mon équilibre alimentaire afin de ne pas souffrir de carences plus tard.

Végétarienne mais pas sectaire

D’abord, les sondages ont montré que la consommation de viande ne cesse d’augmenter dans tous les pays à niveau de vie élevé : Etats-Unis, Europe et récemment Japon. Le fait est que la viande symbolise la force, le pouvoir, la vitalité. En ce sens, c’est un bon stimulant psychique. Elle rend énergique, plus dynamique, voire plus agressif. Mais l’envers du décor c’est qu’elle a une teneur en graisse élevée et donc elle fait grossir, surtout les viandes saturées. En outre, la viande rouge est considérée nocive. Elle provoque des maladies cardio-vasculaires et favorise les cancers surtout le cancer colorectal. Devant ce terrible verdict, je me suis dit qu’il vaut mieux consommer peu de viande ou même supprimer cette catégorie d’aliments dans mon repas. Pour s’y prendre, j’augmente ma ration de fruits frais et de légumes (choux vert, carottes, poireaux, navets, brocoli etc). Je les consomme sans modération. D’ailleurs, ils contiennent plusieurs éléments tels que les vitamines, les oligo-éléments, les glucides, les protéines, les lipides etc.

comment-faire-vegetarienne

Les céréales, les pains, les légumes secs sont aussi au menu journalier. Pour avoir la bonne proportion de protéines, je me rattrape dans le lait et les œufs. Chaque soir, j’ai au menu un laitage, un choix qui est aussi d’ailleurs plus économique comparé aux poissons gras ou viande. Et puis le fromage, le yoghourt et les œufs se prêtent à de nombreuses préparations salées ou sucrées. Donc, je ne me sens pas trop frustrée. Des fois, je fais de soufflé, flan, quiche, croque-monsieur etc. et ils remplacent merveilleusement la viande. C’est un plaisir pour moi de les confectionner à la maison les week-ends. Ainsi, en rayant l’achat de la viande dans mon panier de ménagère et en augmentant ma consommation de fruits, de légumes et de légumineuses, je me suis aperçue que j’ai un teint plus frais et que je peux garder un poids normal, voire une taille mannequin. Toutefois, je dois dire je suis en très bonne santé. Je ne souffre pas de problème de carences nutritionnelles. Et puis un petit truc, les poissons gras j’en prends quand même de temps en temps ! Donc, je suis végétarienne mais à la limite !

Le parcours sans faute de Miss Univers

Personnalité

miss-univers-iris-mittenaere

Sept dates clé marquent le parcours d’Iris Mittenaere depuis sa naissance jusqu’à sa dernière consécration, Miss Univers.

Née le 25 janvier 1993 à Lilles, Iris Mittenaere est la fille d’un professeur d’histoire-géographie et d’une ancienne professeur des écoles devenue guide conférencière au musée de Flandre à Cassel. Elle passe son enfance à Steenvoorde auprès de sa maman, de sa sœur Cassandre et de son frère Baptiste.

Iris-Mittenaere-univers

Le 2 mai 2015, alors qu’elle n’a que 22 ans, elle remporte le titre de Miss Flandre 2015. Elle était alors étudiante en 4e année de chirurgie dentaire à Lille 2. Quelques mois plus tard, Iris décroche le titre régional de Miss Nord-Pas-de-Calais le 22 septembre 2015 à Orchies. La précieuse couronne est remise par Camille Cerf, tenante du titre et miss France 2015.

Le 19 décembre de la même année à Lille, la Steenvoordoise est élue Miss France 2016. La consécration a eu lieu dans un Zénith plein à craquer. Quatre jours plus tard, la nouvelle Miss France 2016 offre un bain de foule et ses premiers autographes. Elle défile sur la grande place. Sur le balcon de la Voix du Nord, elle prend la pose devant des centaines de fans. La Miss France 2016 n’est de retour chez elle à Steenvoorde que le 31 mars 2016. Ce fut un retour triomphal pour le grand bonheur de la famille des professeurs et des habitants. C’est la fin d’une aventure qui va annoncer le début d’une autre. Alicia Aylies, Miss Guyane, décroche le titre de Miss France 2017 et succède à Iris. La passation de couronne a eu lieu le 17 décembre 2016 à Montpellier.

Le 30 janvier 2017, Iris est sacrée Miss Univers aux Philippines. Elle était accompagnée par sa mère et son petit ami.

La vie engagée d’une Miss à la tête bien faite

Iris Mittenaere a déjà remporté plusieurs concours de beauté. En 2015, avant devenir Miss Flandre, elle ne songeait pas à s’engager dans ce genre de carrière. Seul le côté très cérémonial du concours l’attirait à ce moment-là, en tant que spectatrice. On l’avait contactée via son compte Facebook pour étoffer la liste des candidates. Ses copines l’avaient encouragée à s’engager. Le résultat ne se fait pas attendre car elle avait le profil idéal. Avec son 1,72 m, Iris est aussi titulaire d’un baccalauréat scientifique avec mention bien et possède un solide bagage universitaire.

Iris Mattenaere avait dû suspendre ses activités de Miss de France au mois de juillet 2016 à cause d’une blessure lors d’une descente à vélo. Elle n’a pas pu assister aux galas de cet été. En effet, être Miss de France comporte divers engagements caritatifs. Iris est engagée auprès de plusieurs associations. Elle lance un combat pour la scolarisation de jeunes filles et tient un rôle de marraine pour Bienvenue-Tongasoa. C’est une association qui œuvre dans un orphelinat à Madagascar (voir ici). Ambassadrice de l’association universitaire Dent’icap ayant pour mission de permettre aux personnes handicapées l’accès aux soins dentaires, elle collabore aussi avec l’association Les Bonnes Fées. Cette dernière apporte une aide aux personnes les plus démunies.