Thelma : synopsis du film

Cinéma

thelma-2017-thriller

Réalisé par Joachim Trier, Thelma est un film suédo-dano-franco-norvégien de 116 minutes, du genre dramatique, science-fiction, Thriller avec Eili Harboe, Henrik Rafaelsen, Ellen Dorrit Petersen. Il va voir le jour le 22 novembre 2017 (1h 56min).

Résumé du film

Ce long-métrage raconte l’histoire de Thelma (Eili Harboe), une jeune et timide étudiante norvégienne, qui vient d’abandonner la maison de ses très pieux parents. Ces derniers habitent sur la côte ouest de Norvège, pour aller poursuivre des études dans une université d’Oslo. Thelma s’annonce une jeune femme très réservée et peu expérimentée mais elle demeure encore dévouée aux dogmes religieux enseignés par ses parents, qui ne cessent de suivre avec une forte attention tout son emploi du temps. Sa foi et sa timidité ne l’a pas empêché quand même de faire des rencontres et des découvertes. En fait, elle a fini par s’ouvrir à de nouvelles expériences tout en restant finalement plus inquiétée par elle-même que par les autres.

Une fois à l’université, Thelma se sent inévitablement et secrètement charmée par la très belle Anja (Kaya Wilkins) et tombe amoureuse d’elle. Apparemment, tout s’est passé très bien jusqu’à ce qu’elle a fait une crise d’épilepsie très violente à la bibliothèque. Mais petit à petit, ses sentiments envers Anja s’intensifient et Thelma se sent submergée par la force de cet amour, qu’elle n’ose même pas dire, ce qui lui provoque des crises de plus en plus fréquentes et extrêmes.

Mais bientôt, Thelma a découvert que ses attaques manifestent en vérité des pouvoirs surnaturels et dangereux, qui lui attribuent une puissance qu’elle ne maitrise pas. Ce qui met Thelma dans une situation pas très confortable. Elle doit faire face à son passé, lourd en rapport avec des tragiques implications de ces facultés mystérieuses.

thriller-thelma

Bon à savoir sur le film

Thelma est un film thriller angoissant, étonnamment puissant et à l’ambiance étouffante. Pour le réalisateur Joachim Trier, c’est un peu un changement de trajectoire artistique. Et malgré cela, le public sent encore la présente de la même délicatesse mélancolique qui marque ses anciennes œuvres, avec une légère articulation de stylisation dans la narration.

Depuis le choc qu’a provoqué Oslo, 31 août, le norvégien Joachim Trier est très suivi par les spectateurs. Accompagné de son équipe habituelle, dont notamment son chef opérateur Jakob Ihre et son coscénariste Eskil Vogt, il a réalisé un nouveau film représentant des visions effrayantes, alliant un graphisme séduisant et une mise en scène suggestif. La narration tourne autour du problème de cœur, de sentiments et des mystères pour mettre en scène des actions science-fiction pleine d’ambiguïtés. C’est comme une « coming-of-age story » voyageant entre l’ombre et la lumière, où la pensée et les émotions ne peuvent être dominées.

Ce scénariste est déjà un habitué d’un film dramatique, mais cette fois-ci, il s’est lancé d’un thriller surnaturel teinté d’horreur.

Les tournages ont été faits à l’automne dernier, dont la plupart en Norvège. La mise en scène est bien soignée et les acteurs sont conduits de manière délicate. Même si ce long-métrage n’est pas le plus réussi de tous, il est bon et doté de style et d’audaces.

Un film culte : les bronzés font du ski

Cinéma

bronzes-font-du-ski-avis-film

Sortie en 1979, faisant suite au film Les Bronzés, Les bronzés font du ski est un film comédie français écrit et scénarisé par la troupe du Splendid, réalisé par Patrice Leconte. L’on note particulièrement la participation des célèbres comédiens français tels que Michel Blanc, Marie-Anne Chazel, Christian Clavier, Gérard Jugnot, Josiane Balasko, Thierry Lhermitte et Dominique Lavanant.

Synopsis du film

Après une année de la dernière escapade au club Med en Afrique, c’est la retrouvaille des amis du premier opus dans la station de sports d’hiver de Val-d’Isère. C’est l’endroit auquel Jérôme, Gigi et Popeye travaillent. Dans ce deuxième volet, Jérôme et Gigi sont déjà mariés. Jérôme œuvre dans son cabinet médical tandis que Gigi possède une crêperie. Réconciliés et récemment devenus riches, Nathalie et Bernard possèdent un appartement en période partagée. Quant à Jean-Claude, il est toujours en quête de sa moitié en draguant ce qui passe, mais il s’avère qu’il ne connaît rien en matière de séduction. Christiane est arrivée, accompagné d’un homme plus vieux qu’elle, et en plus marié, dénommé Marius. Popeye est peu sûr de lui. Sa femme l’a humilié et la trompe avec son cousin.

Durant une sortie de ski hors-piste, la troupe s’est égarée et des paysans de la haute montagne sont venus à leur secours. Ils leur ont fait goûter des plats et des boissons artisanaux. Tels sont la fourme, il s’agit d’un vieux fromage macéré dans une matière grasse, des couennes, ainsi que de l’alcool de bois. Le temps de décoction dure environ deux ou trois saisons. Puis, l’on incruste le produit dans la liqueur d’échalote rehaussée par un jus d’ail.

les-bronzes-font-du-ski

Les meilleurs moments du film

Cette aventure de Vaudeville souligne sur la conscience collective. Cette comédie française est exceptionnelle. Avec Michel Blanc et Gérard Jugnot, du rire à volonté. Sans parler de Christian Clavier et son air d’Astérix. L’humour et le gag se succèdent durant leurs quelques jours de vacances.

Avec des dialogues toujours aussi percutants mélangés avec une bonne musique, l’ambiance est totalement conviviale. Le script est aussi extraordinaire avec une mise en scène bien étudiée.

Tout simplement cultissime. Si le premier opus est déjà fantastique, cette deuxième version s’annonce beaucoup plus hilarante. Encore une fois, la réalisation de Patrice Leconte est un vrai succès. Déjà, l’aventure dans une station de ski en pleine montagne est une excellente idée. Cela a permis de renouveler la saga tout en écartant les possibilités des effets redondants et développant de nouvelles situations aussi drôles que celles du premier film. Ces nouveaux décors en pleine montagne sont très agréables et dépaysants. Ils nous incitent à partir en vacances faire du ski. Si vous préférez les films d’animations comme celui ci il vous suffit de cliquer sur le lien.

Les acteurs de la troupe du Splendid sont comme d’habitude au top et assurent parfaitement leurs rôles. Les scènes comiques n’y manquent pas si l’on ne parle que les bronzés qui ont bu la liqueur, Bernard (Gérard Jugnot) qui a pissé sur une voiture d’un inconnu, Jérôme Tarayre (Christian Clavier) qui s’est énervé devant les paysans et leurs cochons et des retours cultes hilarantes ou encore Jean-Claude Dus vêtu d’une combi de ski orange fluo oublié sur un télésiège. Un succès de la comédie française !