Je suis végétarienne : comment faire ?

Personnalité

vegetarienne-comment-faire

La végétarienne stricte exclut dans son alimentation toute chaire animale. Mais il y en a ceux qui ne consomment que de la viande de poisson, d’autres qui ne mangent que de la volaille et du poisson, et d’autres encore qui ne mangent aucune viande mais à la place consomment des œufs et des dérivés du lait etc. Chaque catégorie a son appellation (pesco-végétarisme, ovo-lacto-végétarisme etc). Être végétarienne est un choix à faire. Et cela ne se fait pas du jour au lendemain, enfin dans la plupart de cas. Peut-être qu’on le devient par raison de santé, ou qu’on veut perdre ses poids superflus, ou encore on veut rester éternellement jeune, ou encore on l’est pour des croyances religieuses. Les raisons d’adoption de ce régime plutôt austère sont nombreuses. Mais avant d’opter pour ce nouveau mode de vie, moi personnellement, j’ai bien étudié mon équilibre alimentaire afin de ne pas souffrir de carences plus tard.

Végétarienne mais pas sectaire

D’abord, les sondages ont montré que la consommation de viande ne cesse d’augmenter dans tous les pays à niveau de vie élevé : Etats-Unis, Europe et récemment Japon. Le fait est que la viande symbolise la force, le pouvoir, la vitalité. En ce sens, c’est un bon stimulant psychique. Elle rend énergique, plus dynamique, voire plus agressif. Mais l’envers du décor c’est qu’elle a une teneur en graisse élevée et donc elle fait grossir, surtout les viandes saturées. En outre, la viande rouge est considérée nocive. Elle provoque des maladies cardio-vasculaires et favorise les cancers surtout le cancer colorectal. Devant ce terrible verdict, je me suis dit qu’il vaut mieux consommer peu de viande ou même supprimer cette catégorie d’aliments dans mon repas. Pour s’y prendre, j’augmente ma ration de fruits frais et de légumes (choux vert, carottes, poireaux, navets, brocoli etc). Je les consomme sans modération. D’ailleurs, ils contiennent plusieurs éléments tels que les vitamines, les oligo-éléments, les glucides, les protéines, les lipides etc.

comment-faire-vegetarienne

Les céréales, les pains, les légumes secs sont aussi au menu journalier. Pour avoir la bonne proportion de protéines, je me rattrape dans le lait et les œufs. Chaque soir, j’ai au menu un laitage, un choix qui est aussi d’ailleurs plus économique comparé aux poissons gras ou viande. Et puis le fromage, le yoghourt et les œufs se prêtent à de nombreuses préparations salées ou sucrées. Donc, je ne me sens pas trop frustrée. Des fois, je fais de soufflé, flan, quiche, croque-monsieur etc. et ils remplacent merveilleusement la viande. C’est un plaisir pour moi de les confectionner à la maison les week-ends. Ainsi, en rayant l’achat de la viande dans mon panier de ménagère et en augmentant ma consommation de fruits, de légumes et de légumineuses, je me suis aperçue que j’ai un teint plus frais et que je peux garder un poids normal, voire une taille mannequin. Toutefois, je dois dire je suis en très bonne santé. Je ne souffre pas de problème de carences nutritionnelles. Et puis un petit truc, les poissons gras j’en prends quand même de temps en temps ! Donc, je suis végétarienne mais à la limite !